ACTUALITÉS

COMMUNALES, UN AN APRÈS : GANSHOREN
Gregory Rase : « Avant la venue de DéFI dans la majorité communale, Ganshoren se plaçait dernière en termes de transparence »
Le mardi 29 octobre 2019

Il y a un an, nous votions pour les élections communales. A cette occasion, nous faisons le point sur la politique menée dans chaque commune de la Région bruxelloise où DéFI compte des élus, que ce soit dans la majorité ou dans l’opposition.

Ganshoren récompensée par le Prix Transparencia

Gregory Rase, échevin de la Bonne gouvernance et de la Transparence à Ganshoren, siège dans la majorité accompagné de Sarah Derouich, conseillère communale. Le binôme est à l’origine d’une initiative pour plus de transparence dans leur commune. « Nous souhaitons que notre commune soit la plus transparente possible. Un prix nous a même été décerné par Transparencia. Actuellement, nous mettons en ligne (hors huis clos et dossiers sensibles) tous les règlements, marchés publics, ainsi que les différents PV comme celui du Collège, par exemple. C’est une première en Belgique ! Nous comptons aller encore plus loin dans la mise en ligne courant de la législature. Avant la montée de DéFI dans la majorité communale, Ganshoren se plaçait dernière en termes de transparence. Aujourd’hui, ce n’est plus le cas ».

Des projets de participation citoyenne pour la fin de l’année

« A partir du mois de décembre, nous allons diffuser les séances du Conseil communal en direct. Pour interagir davantage avec la population, nous sommes partenaires de Fluicity. Cette application favorise la participation citoyenne par le biais de sondages, par exemple. Prochainement, nous procéderons également au lancement d’un conseil consultatif avec budget participatif. »

Éliminer les discriminations et favoriser l’inclusion

Le travail d’amélioration de la commune passe par tous les niveaux, y compris le recrutement. « Nous avons instauré un système où tous les CV entrants sont anonymes afin d’éviter les discriminations à l’embauche. De plus, pour tout recrutement de cadre dirigeant, nous avons voulu que l’opposition soit présente dans le jury en tant qu’observateur. En termes de ressources humaines, j’ai plaidé pour que notre commune donne l’exemple en se montrant inclusive vis-à-vis des personnes porteuses de handicap. Bientôt, nous allons lancer un recrutement spécifique afin d’atteindre la norme fixée par la Région.

En ce qui concerne l’emploi, nous continuons notre partenariat avec Actiris, et nous avons lancé des journées « Prépare ton job ». Nous voulons aider les personnes les plus précarisées à retrouver le milieu de l’emploi ».

Dans la même rubrique
Nicole Bomele : « Regardons notre Histoire droit dans les yeux »
décolonisation Nicole Bomele : "Regardons notre Histoire droit dans les yeux"
Jonathan de Patoul : « Il y a une discrimination entre les candidats au permis »
Sécurité routière Jonathan de Patoul : « Il y a une discrimination entre les candidats au permis »
Les Bruxellois ont voté pour deux nouvelles applications mobilité
Région bruxelloise Les Bruxellois ont voté pour deux nouvelles applications mobilité
60 millions pour soutenir les communes bruxelloises face au boom démographique
Région bruxelloise 60 millions pour soutenir les communes face au boom démographique
DéFI lance une consultation sur l’après-crise à destination de tous les citoyens
Et demain ? DéFI lance une consultation sur l’après-crise à destination de tous les citoyens
DéFI demande la création d’un mémorial bruxellois aux victimes du Covid-19
Région bruxelloise DéFI demande la création d’un mémorial bruxellois aux victimes du Covid-19